CONDITIONS GENERALES DE PRATIQUE ET D’ACCUEIL DES PLONGEURS EN POLYNESIE FRANCAISE

A savoir avant votre départ pour une séjour plongée en Polynésie :

Que faut-il emporter ?


Documents qui vous seront demandés pour plonger :

  • Un certificat médical récent de non-contre-indication à la pratique de la plongée.
  • Vos cartes de niveau et de spécialités.
  • Votre carnet de plongée.
  • Une assurance complémentaire plongée prenant en charge les rapatriement (facultative, mais fortement conseillée, DAN, Diveassure).
  • Pour les plongeurs de moins de 14 ans, de plus de 75 ans le jour de la plongée et les personnes à mobilités réduites, merci de nous contacter pour prendre connaissance des procédures particulières.

Matériel à prévoir au minimum
  • Le matériel de plongée est la plupart de temps fourni par les centres de plongées. Les ordinateurs et lampes de plongées ne sont pas inclus dans le matériel fourni.
  • Si vous souhaitez utiliser votre propre combinaison, la température de l'eau oscille entre 25°C durant l’hiver austral (mai à octobre) et de 27 à 30°C le reste de l'année. Un shorty peut être suffisant, bien qu’une combinaison intégrale soit conseillée pour se protéger en cas de contact avec les coraux. Prévoir une épaisseur de 5mm en hiver, 3mm seront suffisant le reste du temps. On notera que la température de l’eau est un peu plus fraiche dans les Australes.
  • Néanmoins, nous vous conseillons de prévoir de vous munir en plus de votre ordinateur de plongée, d’un parachute de palier de bonne qualité, d’un miroir immergeable, d’une petite lampe avec mode flash et d’un sifflet.

Photo, vidéo
Une optique de grand angle est conseillée aux photographes sous-marins, plus adapté à la prise de vue du "gros" : requins, raies mantas, dauphins, baleines. Prévoir une capacité de stockage d’images suffisante. Certains centres de plongées proposent les services de photographe ou vidéaste professionnels afin d’immortaliser vos plongées. Un service de location de caméra est proposé dans certains centres.

Niveau de plongee requis


Conditions de plongée
La Polynésie française offre une très grande diversité de sites. Les plongeurs de tous niveaux trouveront de quoi satisfaire leur curiosité à toutes profondeurs.

Certaines destinations sont conseillées aux plongeurs chevronnés. Les conditions de plongées à Rangiroa, Fakarava Nord ou en croisières dans les Tuamotu peuvent être très difficiles. Nous conseillons d’être certifié CMAS2 ou ADV Open Water Diver, et d’avoir à son actif au minimum une cinquantaine de plongées pour profiter pleinement de ces merveilleux endroits.

Un plongeur ayant une expérience ou qualification moindre, profitera pleinement des conditions de plongées des îles de la Société, de Tikehau et Fakarava Sud dans les Tuamotus.

Profondeurs et encadrements en plongées d’explorations (Arrêté n°198 CM du 15 février 2018)

  • Les baptêmes de plongée se font à une profondeur de 6m maximum.
  • Les plongeurs certifiés Scuba Diver peuvent plonger jusqu’à la profondeur de 12m, accompagné d’un guide pour 4 personnes maximum.
  • Les plongeurs CMAS1 et Open Water Diver peuvent évoluer jusqu’à la profondeur de 20m, accompagné d’un guide pour 5 personnes maximum.
  • Les plongeurs CMAS1 et Open Water Diver justifiants d’une formation complémentaire « procédures de décompressions » peuvent plonger jusqu’à la profondeur de 30m, accompagné d’un guide pour 5 personnes maximum.
  • Les plongeurs CMAS1 et Open Water Diver justifiants des formations complémentaires « procédures de décompressions » et « plongée profonde » peuvent plonger jusqu’à la profondeur de 40m, accompagné d’un guide pour 5 personnes maximum
  • Les plongeurs CMAS3 et Dive Master peuvent plonger jusqu’à 50m, accompagné d’un guide pour 4 personnes maximum.
  • Au-delà, les plongeurs tek peuvent évoluer selon les techniques et procédures spécifiques règlementées par la loi polynésienne (nous joindre pour de plus amples renseignements).
    La plongée en autonomie est rarement proposée. Elle peut l’être uniquement sur décision du directeur plongée.

Caracteristiques techniques des centres de plongee


Les transferts depuis les hôtels ou pensions sont offerts par les centres de plongées. La majorité des moniteurs de plongée sont bilingues français/anglais, et ont des notions de japonais, d'allemand ou d'espagnol.

Tous les diplômes ayant une reconnaissance internationale (CMAS, FFESSM, FSGT, ANMP, CEDIP, PADI, SSI, NAUI, etc. ...) sont acceptés dans les centres de plongée de Polynésie française.
Pour les débutants ou les plongeurs non certifiés, des baptêmes de plongée ou des formations sont possibles dans tous les centres (2/3 jours pour passer le CMAS1 , 4/5 jours pour l'Open Water Diver). La plupart des centres proposent tous les niveaux de formation ainsi que les spécialités CMAS, PADI ou SSI.
Certains centres proposent des plongées au Nitrox, et de la plongée tek (Nitrox confirmé, Trimix, recycleur...).

Tous les clubs, leurs personnels ainsi que leurs clients plongeurs sont assurés en responsabilité civile par l’assurance professionnelle des centres de plongées.

Securite


Urgence plongée
En cas d’une urgence liée à la pratique de la plongée, la Polynésie française est dotée d’un caisson hyperbare multiplace au Centre Hospitalier de Polynésie française du Taaone sur l’île de Tahiti. Les secours en mer, le MRCC (Maritime Rescue Coordination Centre) est en vigilance permanente sur le territoire et coordonne les urgences maritimes. La flotte aérienne de la Marine Nationale française est sollicitée en cas d’une urgence médicale éloignée des services médicaux de Tahiti.

Tous les centres de plongées sont équipés du matériel de premiers secours en cas d’accidents (Oxygène normobare…). Le personnel est formé à son utilisation et aux conduites à tenir. Un recyclage des procédures d’urgence est obligatoire en Polynésie française pour pouvoir exercer en encadrement de la plongée sous-marine.

Que peut-on observer toute l'annee


Espèces et lieux de rencontres privilégiés :

  • Requin citron : Moorea, Tahiti, Bora Bora.
  • Requin tigre Tahiti, Fakarava, Rangiroa.
  • Grand requin marteau (mokarran), Tuamotu, (saison décembre à mars), quelques sédentaires à Rangiroa, Fakarava et Tikehau.
  • Requin marteau halicorne (lewini) : Marquises.
  • Requin pointe blanche de récif (tapete,), Tuamotu.
  • Requin bordé : Fakarava sud.
  • Requin pointe noire : îles de la Société, Tuamotus…
  • Raie manta : Bora Bora, Maupiti, Tikehau, Marquises.
  • Raie aigle : Moorea, Tahiti, Bora Bora, Tuamotu.
  • Raie pastenague : Moorea, Bora Bora…
  • Baleine à bosse (mégaptère) Archipel des Australes, île de la Société.
  • Dauphins longs becs (stenelle) : Tahiti, Moorea, Bora Bora, Tetiaroa.
  • Grand dauphin (tursiop) : Rangiroa.
  • Globicéphale tropical : Tahiti, Moorea.
  • Tortue verte : Tetiaroa, Tahiti (juvénile).
  • Tortue imbriquée : Tahiti…
  • Reproduction des loches marbrées (mérous) : de mi-juin mi-juillet, Fakarava, Toau, Hapataki…
  • Avec beaucoup de chance : requin baleine et orques (quelques passages pendant l’hiver austral avec baleines à bosses)